Archives du mot-clé GBP

Poursuite de la tendance haussière pour les 4 sorcières ?

Le DAX n’a pas validé la cassure des 12550 ce matin et j’ai dû couper mes achats. Plan inchangé pour demain avec une poursuite de la hausse possible à l’ouverture vers 12615/12676 zone de short. A défaut il faudra attendre la sortie du range 12472/12550. Les 4 sorcières donneront peut-être le « la » demain ou les publications US à 14h30.

Malgré une absence de hausse des taux par la BoE, la livre a poursuivi sa tendance haussière, stratégie initiée très (trop) en amont cette année sur le compte. Une tendance qui prend clairement forme au prix de forts retracements sur l’année. J’ai coupé mes achats GBP pris hier ce matin avant de les reprendre après 13h00. Il faut suivre les paires en livre, il faut tenir ses plans dans la durée, en ignorant ce qui n’est que du bruit.

p&l arealtrade 14 09 2017

Mise à jour des plans de trading FOREX au 1er mai 2017 : plein feu sur les paires en GBP

Dans mon article publié en août 2016, j’avais souligné l’intérêt des paires en GBP de retour sur leurs prix supports . Après un range mensuel prolongé, les signaux haussiers semblent désormais validés : se positionner dans une optique swing/long terme est pour ma part prévu.

Je vous propose les analyses et plans de trades suivants :

GBP arealtrade 01 05 2017

1°) ACHATS

  • GBPUSD à surveiller. Aucun achat pour l’instant mais signal haussier depuis support avec avalement haussier mensuel des 5 mois précédents. Consolidation probable autour de la MM50 hebdo avec structure qui cale hebdomadaire Swing possible pour viser 1,35 puis 1,40 et 1,45. Achats recherchés entre 1,28 et 1,26.
  • GBPJPY à surveiller Avalement haussier mensuel et double bottom larvé mensuel. Cassure d’oblique baissière hebdomadaire avec gap. Achats recherchés vers 142 et en cas d’échec vers 139.50/138.50 puis 136.50.
  • GBPCAD à surveiller. La paire réalise un superbe avalement haussier mensuel. Le signal acheteur après la très forte baisse initiée en 2015 est validé. Un achat pourra être recherché entre 1,7150 et 1,69 avec un stop large compte tenu de la volatilité de la paire sous 1,65
  • GBPNZD à surveiller. Comme les autres paires en GBP la paire a réalisé un avalement haussier mensuel et casse une oblique hebdomadaire baissière. Un achat autour des 1,850/1.80 est à envisager. Volatilité très élevée sur cet actif.
  • EURNZD à surveiller. La paire casse une oblique baissière mensuelle et réalise un bel avalement haussier mensuel. Une consolidation est envisageable pour rechercher des achats vers 1,55/1,52. Stop 1,495.
  • AUDNZD à surveiller. La paire valide à la hausse la cassure de son oblique baissière mensuelle mais une avancée bloquée s’est dessinée sous 1,10 et une consolidation est probable. Un achat serait à rechercher vers 1.07/1.08 éventuellement à travailler en trading range dans l’attente d’une cassure de nouveaux plus hauts ;

2°) VENTES

  • CADJPY à surveiller. La zone support des 80 est travaillée et un objectif à 77.30 serait envisageable si elle venait à céder. Un short vers 82.50/83 stop loss à 85 serait à envisager.
  • NZDJPY. Comme CADJPY la paire consolide sur les 75 et un short est envisageable vers 77 stop 78.50.

3°) SANS TENDANCE OU PLANS RISQUES

  • GOLD possible consolidation en range voire baissière sous 1300 en direction des 1250 voire 1220
  • EURUSD range mensuel 1,05/1,15. Consolidation probable sur MM50 hebdo suite au gap hebdo haussier. Rien pour l’instant.
  • AUDUSD range trimestriel/mensuel interminable. Scalping acheteur possible autour des 0,745/0,75
  • NZDUSD range mensuel. Sur support 0.68 mais sans directionnel
  • USDJPY sans tendance dans un canal baissier mensuel.
  • EURJPY retour sous les plus hauts annuels. Biais haussier mais résistance à l’approche donc attendre.
  • AUDJPY reprise haussière depuis 82 mais retour vers 84/85 zone résistance à shorter en scalping.
  • USDCAD la paire a validé au-dessus des 1,35 mais est susceptible d’être en range 1,30/1,40.Il faudra envisager un short à l’approche des 1,40.
  • EURCAD la paire pourrait tester les 1,50 puis consolider sur ce prix avant de réaliser une éventuelle structure qui cale mensuelle au 31 mai avant de corriger à la baisse;
  • AUDCAD range annuel, trimestriel etc…
  • NZDCAD range
  • EURGBP La paire est en range 0.835/0.885 mais semble faiblir sous 0.8550. La cassure du range à la baisse est à surveiller mais il n’y a pas de signal pour l’instant
  • EURAUD la paire évolue dans un gros range annuel trimestriel. Elle casse à la hausse une oblique baissière mais une consolidation est à prévoir autour des 1,45.
  • GBPAUD la paire avale ses précédents plus hauts mensuels et casse une oblique baissière. Le signal acheteur est validé mais il faut attendre une consolidation autour des 1,70

Le money management est-il prépondérant en trading ?

Avant de livrer quelques réflexions sur le money management, je reviens sur la séance du vendredi 07 octobre en publiant une partie de mon journal de trading :

1°) Concernant le DAX

J’avais pris un overnight acheteur en suivant des recommandations mais il n’a pas fonctionné et je l’ai coupé à l’ouverture après le gap baissier -46p.

Ensuite j’ai fait de (trop) nombreux scalps DAX sur la journée.

J’ai râté l’achat à 10h00 sur le support des 10471 et j’ai assisté passivement à la hausse impulsive qui a suivi jusqu’à décider d’acheter à 10h16 à 10569.95 pile sous le niveau d’ouverture donc de short… Brillant ! J’ai coupé à -6.95p. Le problème ensuite est d’avoir recherché encore des achats sous cette résistance intraday plutôt que d’attendre patiemment un signal short.

Les shorts de 12h04 et 12h09 sont tardifs mais ont pris respectivement +38p et +25p

A 12h34 j’ai correctement acheté le support pour +45p

Je n’ai ensuite rien fait avant et après le NFP à 14h30 avant de prendre un short à 15h47.

Les achats de 16h03, 16h06, et 16h12 ont été mal gérés : c’était le support donc il fallait tenir les deux premiers tandis que le troisième était trop tardif.

Par la suite la volatilité du DAX était importante avec un travail sur le support journalier. La mèche de 18h notamment a dû molester quelques vendeurs… J’ai poursuivi mes scalps avec un succès très relatif avant de stopper la semaine.

2°) Concernant le Forex

Tout d’abord la journée a mal commencé puisque j’ai coupé au réveil mes shorts EURGBP suite à la mèche nocturne (flash krach, gros doigt, etc… ?) sur toutes les paires en GBP. J’avais suivi des recommandations pour ce short, j’ai reçu des instructions et j’ai coupé mes deux shorts. Cette perte pique un peu au réveil et au final il y avait un short de trop sur les deux pris. J’attendrai un signal short clair dorénavant pour un swing même si j’ai fait deux shorts intras ok sur EURGBP.

Par ailleurs j’ai allégé toutes mes positions FOREX avant les NFP et/ou après :

  • USDJPY bien acheté et tenu soldé quasiment en totalité sous résistance.
  • GOLD avec notamment un beau short depuis 1333. Toutefois j’ai shorté un retour vers le range cassé vers 17h33 et 17h37 avant de couper en perte ce qui pénalise la performance.
  • NZDUSD pris le 26 septembre dernier a été coupé pour alléger le portefeuille et reprendre les analyses ce week-end.

3°) Réflexions sur cette journée

A la suite du flash krach sur la livre dans la nuit du 06 au 07 octobre, Xavier Fenaux d’Interactiv Trading a fait un excellent live vendredi matin et publié ensuite un article intéressant sur les commandements à respecter en matière de money management à consulter sur le site Interactiv Trading. Cela fait suite également à l’expérience du pile ou face menée par Rodolphe Steffan cette semaine. Aussi absurde que cela puisse paraître a priori, la conclusion est pourtant sans appel : prendre une position aléatoirement sur un marché mais sans levier peut permettre de gagner en trading. Il me semble avoir lu dans l’un des ouvrages de Jack Schwager qu’un gérant de fonds avait utilisé cette technique pendant une période donnée. La presse rapporte également les expériences concluantes  de gestions d’actions par des singes ou des playmates dont les performances boursières ont été supérieures à celles de gérants de fonds. Indépendamment de la qualité de la stratégie c’est le money management qui fera la différence dans la durée entre le trader gagnant et le trader perdant.

Il y a plusieurs dimensions à maîtriser en trading notamment :

  • la technique
  • le money management relatif à la gestion des pertes et des gains
  • le money management « mathématique » relatif à la taille optimale de prise de position

1°) Concernant la technique : Jusqu’à récemment, j’ai toujours pensé que la technique de trading primait. Maîtriser l’analyse technique, élaborer une stratégie et l’appliquer suivant une technique précise devait permettre de gagner. A court terme certainement. Mais à long terme il manque un paramètre. A ce jour mon travail d’analyse est relativement correct. Ma tactique de trading présente encore de nombreuses lacunes mais j’ai le sentiment de régler les problèmes progressivement.

2°) Concernant le money management relatif à la gestion des pertes et des gains : j’ai expérimenté comme tout trader débutant les aléas liés à la prise de levier qui fonctionne merveilleusement…, jusqu’au jour où une perte très conséquente va se matérialiser et amputer sérieusement le compte de trading si ce n’est le réduire à néant.

J’ai également expérimenté l’absence de réalisation des pertes sur certains trades, les petites pertes devenant très importantes lorsqu’un directionnel se matérialise sur le marché travaillé. Finalement il faut couper la petite perte devenue excessive.

Le trader qui part de zéro fera long feu en prenant du levier. S’il le fait il prend un risque énorme qui a une probabilité importante de se réaliser à court terme, indépendamment même des événements exceptionnels type flash krachs ponctuels.

Le trading est souvent présenté comme l’une des rares activités où il est possible de perdre de l’argent. Cette assertion me semble erronée. Le trading est une activité économique dont l’objectif est de réaliser un chiffre d’affaire mais comme pour toute entreprise il y a des charges d’exploitation qu’il ne faut pas confondre avec une perte ou un déficit d’exploitation.

Je considère que les pertes en trading doivent être des charges d’exploitation contribuant à la réalisation d’un chiffre d’affaire mais surtout pas conduire à un déficit d’exploitation.

Je comparerai le trader au commercial qui fait du porte à porte. Celui-ci va démarcher de nombreux prospects, essuyer de nombreux refus jusqu’aux clients avec lesquels il va conclure l’affaire et réaliser son chiffre d’affaire. Ce commercial a donc exposé divers frais de déplacement, d’hébergement, de bouche, etc…. Il a réalisé des dépenses pour espérer vendre mais ces investissements qui sont des frais et charges sont des pertes au regard des affaires qu’il n’a pas pu conclure. Par contre ils étaient nécessaires pour finalement conclure les ventes réalisées. Si les investissements préalables sont excessifs et qu’un nombre insuffisant de ventes se conclue, le commercial sera en liquidation rapidement. Au contraire s’il a une bonne stratégie et tactique de vente, qu’il a exposé des frais limités nécessaires à son activité et qu’il arrive à conclure plusieurs ventes dégageant une marge suffisante il pourra poursuivre son activité.

Le trading me semble fonctionner comme la vente de porte à porte. Je vais copyrighter cette métaphore… Le trader « frappe à la porte » de certains marchés mais le scénario ne se réalise pas. Inutile d’insister, d’espérer conclure en faisant des dépenses supplémentaires et excessives donc des pertes. Il faut au contraire passer au marché suivant ou au scénario suivant. Il faut limiter les pertes pour se focaliser sur le scénario gagnant qu’il faut optimiser avec une bonne tactique de trading.

3°) Enfin concernant le money management mathématique lié à la taille optimale de position « fixed ratio » ou « fixed fractional ratio« , je pense avoir insuffisamment réfléchi à cette question pour optimiser mon activité à long terme. Je vais donc étudier les approches de gestion du risque et tailles de positions ce week-end.

Dans l’immédiat j’ai conscience qu’il m’appartient :

  • de privilégier les intras aux scalps sur indices. Couper les pertes rapidement comme je le fais assez correctement depuis quelques jours mais ne prendre les bénéfices qu’à partir d’un nombre minimum de points et non dès 5 ou 10 points. De même qu’une perte doit être prise rapidement sur invalidation du scénario pour libérer l’esprit et le capital mobilisé, de même un gain doit être pris tardivement à peine d’obtenir un mauvais risk reward. Si un gain minimum de 25 ou 30 points sur le DAX n’est pas possible c’est que le niveau ou l’entrée n’étaient pas corrects. Donc il faut laisser courir les gains.
  • de privilégier les days plutôt que les intras sur tout le forex avec également un stop numéraire maximum suivant le principe précité.

4°) P&L jour

pl-fb-twit-07-10-2016

Les GBP à l’honneur mais des allègements sous résistances

Nouvelle journée satisfaisante techniquement sur le DAX comme sur le FOREX :

1°) Concernant le DAX

J’ai appliqué partiellement mon plan publié hier puisque je n’ai pas vendu sous les 10640 à l’ouverture, zone de short bien identifiée. J’attendais plutôt un point d’achat et j’ai correctement travaillé la consolidation après 09h00 sans toutefois saisir toutes les opportunités. J’ai également acheté le point bas à 14h21 en gardant un latent finalement soldé. J’ai également coupé les latents pris la veille sur le DAX et le DOW. J’avais été stoppé sur un CAC bien plus faible à 10h33

15m 19h24 dax 18 08 2016

2°) Concernant le FOREX

J’ai écrit sur ce site le 15 août dernier m’intéresser aux paires en Livre. Les GBP ont démontré leur puissance aujourd’hui depuis les supports identifiés mais j’ai allégé les positions prises à savoir GBPUSD et GBPJPY sous les résistances actuelles. Je suis sorti flat à 09h01 sur GBPAUD avant la hausse…. La paire était sur son support (!) après la publication australienne cette nuit.

La publication de 10h30 a confirmé le biais haussier avec cinq intras à l’achat pris sur GBPAUD (x2), GBPCAD, GBPJPY et GBPUSD.

J’étais également acheteur d’EURAUD et d’EURUSD. Je n’ai toutefois pas tenu l’EURUSD en le coupant un peu tôt malgré un objectif à 1.1365. J’ai allégé correctement EURAUD.

Conclusion

Le DAX poursuit sa consolidation sous les résistances après le comblement du GAP. L’indécision prédomine mais il n’y a pas eu de nouveau plus bas aujourd’hui (à 19h39) donc je ne suis pas vendeur. Si le chandelier hebdomadaire devait clôturer demain comme aujourd’hui, une poursuite de la consolidation serait à prévoir la semaine prochaine. Pour l’instant il n’y pas de signal vendeur au-dessus des 10400 points.

Les publications sur arealtrade.com reprendront très prochainement après quelques jours éloignés des marchés.

Des plans DAX et GBP parfaits mais non respectés.

Le titre de l’article publié la veille était clair ainsi que les plans parfaitement identifiés : acheter le DAX sur 10640 et acheter les paires en GBP sur supports.

La journée est donc difficilement qualifiable puisque j’ai fait exactement l’inverse du plan. Mis à part l’oblique baissière et l’ellipse je n’ai pas modifié depuis l’ouverture future ce graphique DAX établi préalablement avec des zones de support et résistances rigoureusement exactes.

15m dax fb twit

Concernant le FOREX j’ai plutôt cherché à vendre les paires en GBP ce qui était encore possible mais j’ai été très léger sur le timing et la gestion.

La journée est donc correcte uniquement grâce aux prises de bénéfices des latents conservés sur le DAX.

Concernant le plan DAX pour mercredi 17 août 2016 il faudra chercher à acheter une seule fois les 10640 puis les 10560/10472, zone large supposant un signal acheteur clair.

Concernant le FOREX je me focaliserai sur les paires en GBP notamment avec les publications de 10h30. Il s’agit de commencer à acheter la livre à ce niveau de prix.

Par ailleurs je reste acheteur de l’EURAUD en visant 1,47 puis 1,48 puis 1,49 🙂

P&l

p&l fb twit 16 08 2016

Plan DAX pour la semaine du 20 au 24 juin 2016

ANALYSE DAX

Le DAX est dans un RANGE TRIMESTRIEL 9663/11064 avec une grosse zone support acheteuse à 9674/9568 qui tient pour l’instant.

En MENSUEL le DAX fait des plus hauts plus bas 12220/12398 en mars/avril 2015 puis 11431/11417 en novembre/décembre 2015 et pour l’instant 10486 avec ce qui pourrait ressembler à un triple top mais non validé à ce jour.

Cette semaine il a cassé 9734.8 plus bas de mai 2016 avec un gap baissier puis est allé tester et casser le support 9441.5 de la toupie d’indécision d’avril 2016 avec un plus bas à 9429.7.

En HEBDOMADAIRE le DAX réagit à la hausse sur le support trimestriel 9450/9380 et la moyenne mobile 200 jours.

Scenario 1 : La structure sur les trois dernières semaines pourrait impliquer une pause dans la baisse voire une hausse à venir. La semaine du 20 au 24 juin 2016 pourrait donc clôturer dans le vert.

Scenario 2 : Toutefois le DAX a clôturé sous le gap baissier du lundi 13 juin 2016 et sous le range hebdo 9734/10155. La hausse n’est donc pas acquise et la zone actuelle correspondant au bas du range constitue un point de short pour les vendeurs pour viser cette semaine un excès baissier vers les 9100/9000 points, zone d’achat.

En JOURNALIER la zone des 9724/9775 constitue la zone de résistance à franchir à la hausse pour conforter la reprise. Le DAX peut choisir de casser à la hausse dès lundi ou de consolider entre 9450 et 9730.

Plusieurs indicateurs et événements économiques sont attendus dès mardi 22 juin et surtout jeudi 23 juin avec le référendum sur le BREXIT ou BREMAIN. La volatilité est attendue aussi bien sur les paires en GBP que sur les indices. Tout peut donc arriver et ce quelle que soit l’issue du référendum. Même si le « IN » semble devoir l’emporter sur le « OUT », les indices pourraient parfaitement être vendus.

En résumé la semaine du 20 au 24 juin promet d’être assez technique et potentiellement dangereuse. C’est la semaine où il faut alléger les portefeuilles, partir en vacances et revenir lundi 27 juin. Pour ma part je ne vais pas partir en vacances mais je vais alléger probablement lundi et/ou mardi.

PLAN DAX

Sur la semaine:

  • J’ai donc deux scenarii opposés :
  • Scenario 1 : Soit un range journalier 9400/9800 jusqu’à jeudi 23 juin et une clôture dans le vert vendredi 24 juin 2016 à 22H. Ce scenario est uniquement basé sur la structure hebdomadaire.
  • Scenario 2 : Soit un range suivi d’une très forte baisse vers les 9100/9000 points. Ce scenario est quant à lui basé sur la clôture sous le range hebdomadaire.
  • La réalisation du scenario 2 me semble plus probable après la rupture à la baisse du canal haussier hebdo et dans un plus gros canal baissier hebdo avec l’incapacité du DAX a faire de nouveaux plus hauts.
  • Cependant et tout comme la semaine précédente je vais m’efforcer de ne pas avoir de biais. Je vais observer l’ouverture et le mouvement du DAX sur la journée du lundi 20 juin et évitant de m’exposer.
  • Avant jeudi 23 juin et selon le flux j’envisagerai des achats en cas de retour dans la zone 9450/9380 ou en scalping au-dessus des 9800.
  • Je projette de shorter le marché cette semaine en cas de retour éventuel dans la zone 10000/10150 et/ou selon le flux du marché.

Concernant ce lundi 20 juin :

  • Je vais privilégier l’observation
  • Sous 9730/9800 je serai prudent à l’achat. C’est une zone de short et/ou de prise de bénéfices pour les acheteurs.
  • Au-dessus des 9800 je serai plus agressif pour viser les 9850 et éventuellement 10000 et 10150.
  • Je serai éventuellement acheteur en scalping en cas de retour sur 9675/9650 pour viser une poursuite de la hausse mais selon le flux du marché.
  • Idem en cas de retour sur 9600/9580 mais cette fois dans un contexte de range journalier.

HEBDO dax plan

PLAN GBPAUD : achat au-dessus des 2 AUD

Je reste acheteur de GBPAUD tant que la paire reste au-dessus des 2 AUD.

L’objectif reste le franchissement des 2.05/2.055 vers 2.10 avec quelques niveaux intermédiaires de résistance.

Un premier niveau d’achat est le niveau actuel : zone 2.023/2.03

Si ce niveau était invalidé à la baisse un deuxième niveau d’achat serait la zone des 2.0132/1.9970.

Une invalidation à la baisse de cette deuxième zone invaliderait mon scenario acheteur.

En outre la prudence doit rester de mise à l’approche du referendum sur le Brexit le 23 juin 2016 avec probablement une volatilité croissante et dangereuse pour un portefeuille exposé à la livre.

PLAN GBPAUD JOUR

Analyse EUR/GBP pour la semaine du 20/01/2014

EUR/GBP
Clôture 17/01/2014 : 0.8246 eur

  • M : baissier. Cours < MM20 < MM50. MM Parallèles faiblement baissières. RSI baissier. Stochastique haussier mais retournement baissier (à observer).
  • W : baissier. Cours < MM20 < MM50. MM20 vient de croiser la MM50 à la baisse. IT baissiers. Surveiller cassure à la baisse de 0,823
  • D : (idem W) baissier. Cours < MM20 < MM50. MM20 vient de croiser la MM50 à la baisse. IT baissiers.
  • 4H : MM20>MM50 mais possible croisement à la baisse (à observer). IT baissiers. Cours à proximité du support à 0.823.
  • 1H : baissier. MM20<MM50. IT baissiers. Proximité support.
  • 15M : MM20<cours<MM50. Support à 0.823 eur. RSI baissier vers un retournement baissier ? Stochastique haussier/flat.

 

Conclusion :

  • Biais baissier mais cours à proximité du support à 0,823. Attendre la cassure pour se positionner short en visant 0.81.
  • Résistance : 0.828 – 0.834 – 0.88 – 0.9 – 0.955
  • Support : 0.823 – 0.81 – 0.78 – 0.74 – 0.7 – 0.66 – 0.586

Short 2 EUR/GBP et gain de +0.11%

L’EUR/GBP s’inscrit dans un corridor baissier depuis août 2013. Au vu des IT et le cours étant sous le précédent point bas de décembre 2013 à 0.8278 eur j’ai initié un short ce 17/01/0214 de 2 mini lots avec un stop sur un précédent point haut et une limite qui s’est révélé trop optimiste.

arealtrade.com short eur gbp pv 7.02eur

J’ai clôturé manuellement la position avec un gain de +0.11%.

arealtrade.com short eur gbp pv 7.02eur p&l p

Le cours a poursuivi en range sans véritable tendance.

arealtrade.com eur gbp 17 01 2014