Archives mensuelles : juin 2016

Pourquoi ne faut-il pas avoir de biais (short) en trading ?

Conformément au plan j’ai cherché à shorter le DAX. J’ai tardé à le shorter à l’ouverture mais finalement shorté à 09h09 avec prise de bénéfices conforme. Bon trade et journée faite à 50%. Mais la baisse a été invalidée avec un mouvement impulsif à l’achat et j’ai été stoppé flat sur le solde du trade ainsi que sur un petit short pris la veille.

J’ai ensuite fait plusieurs petits shorts dans le range dans l’après-midi.

Mais le biais haussier l’a emporté : or j’ai également shorté à 17h21 et 17h32 mais j’aurais du couper ces shorts rapidement en gains au vu du flux haussier puissant après le discours de Carney. ll n’y avait pas de signal short au contraire. Je verrai demain si l’hebdo l’emporte ou si le biais journalier achève les derniers bears et j’aviserai en conséquence.

J’ai effectué quelques autres shorts en fin de journée sans les tenir avec prises de bénéfices très rapides.

Concernant le plan pour vendredi 1er juillet je serai extrêmement prudent pour ce premier jour du mois de juillet et avant le week-end. Le DAX ne valide pas la baisse et reste en range trimestriel. Toutefois le signal baissier validé sur le mois de juin devra être confirmé en juillet où un retour vers les 9400/9300 ne sera pas à exclure. Sur la journée le DAX a cassé à la hausse les plus hauts du vendredi 24 juin « BREXIT DAY » et fait même un pullback sur la résistance devenue support en intra, mais il se situe également à un point de short qui pourrait être mis à profit par les vendeurs. En conclusion il sera préférable de faire une nouvelle analyse ce week-end avec un nouveau plan. En toutes hypothèses je n’achèterai pas le DAX demain sur ces niveaux.

P&l JOUR

p&l fb twit

DAX 15M

15m dax fb twit

Dernier jour du mois à l’approche des résistances

Le plan était de shorter le DAX à l’approche du haut du range journalier. Les deux premiers shorts -le premier car sous résistance intermédiaire 9591 et le second sur signal- ont fonctionné avec une prise de bénéfices correcte. La journée étant faite j’ai choisi de travailler exclusivement en micro lots les positions suivantes et d’analyser également les configurations intra.

L’achat de 10h05 sur signal était bon mais j’ai cru à l’invalidation du trade à 10h30 de sorte que je l’ai coupé en perte pour shorter aussitôt, et coupé … en perte.

J’avais un biais short mais le DAX prenait la configuration d’un range acheteur. J’ai repris un achat à 10h48 mais ma prise de bénéfices était à 3 points des plus hauts donc j’ai tenu le trade lors du retracement pour finalement sortir tardivement dans la journée et bien plus bas. Cette gestion aurait été impossible avec une position plus importante et il était nécessaire de sortir flat ou de prendre les bénéfices sous l’objectif initial. Bilan : le trade était bon mais sa gestion à revoir.

Deux achats à 16h03 et 16h36. Deux shorts à 16h50 et 16h53. Le marché n’avait aucun flux mais cette configuration de range se travaille et il faut l’étudier.

Concernant le plan DAX pour demain jeudi 30 juin 2016. La volatilité sera-t-elle de retour pour ce dernier jour du mois ? Il faut relever que le DAX est en haut de son range journalier et que les plus hauts du jour 9642.3 n’ont pas été dépassés. A l’approche des 9730 et malgré un biais journalier acheteur depuis deux jours il devient plus risqué de penser achat. Toutefois les marchés actions européens comme US sont à l’achat. Je conserverai donc un biais short prudent sous la zone des 9730 et traderai selon le flux du marché. Au-dessus j’attendrai éventuellement vendredi.

P&l JOUR

p&l fb twit

DAX 15M

dax 15M fb twit

DAX shorté malgré un biais acheteur

Conformément au plan publié, j’ai chercher à shorter le DAX ce 28 juin. J’ai shorté avec de toutes petites positions à 08h24, 08h45 et 09h15 mais les trades n’ont pas pris en intra sur ces niveaux. De même mon stop flat a sauté sur le short de 09h45.

En l’absence de flux et au vu du range j’ai attendu un directionnel qui s’est fait à la hausse, contrairement au plan mais en suivant le flux, avec des achats plus agressifs à partir de 14h18 qui m’ont permis de faire la journée.

Puis sur signal de fin de hausse j’ai shorté à nouveau le DAX mais sans tenir le trade à 15h05 ce qui est dommage. Idem à 15h21.

Les trades de 15h49 à 15h55 n’ont rien à voir avec le plan de trading et sont liées à quelques anomalies amusantes de la plateforme (…).

A partir de 16h j’ai pris trois bons shorts dont deux scalps et un intra tenu jusqu’à l’objectif.

Une nouvelle journée où le maître mot était la patience.

Concernant le plan DAX pour mercredi 29 juin, le DAX est en range dans les limites des plus hauts et plus bas de vendredi. La configuration mensuelle et journalière restent acheteuses tandis que l’hebdomadaire est vendeuse. Selon le flux je chercherai à acheter 9420/9350 et shorter 9650/9730 points.

P&l DAX

p&l fb twit

DAX 15M

dax 15M fb twit

Quand stratégie et tactique se rencontrent

Belle journée à shorter le DAX conformément au plan publié même si le plus haut envisagé pour vendre n’a pas été atteint. J’anticipais plutôt un range mais la volatilité était toujours très présente ce lundi 27 juin ainsi que les vendeurs jusqu’à la clôture cash. A noter que les acheteurs se sont manifestés de nouveau à proximité des plus bas de vendredi 24 juin.

Journée correcte mais certains aspects techniques à travailler et le potentiel de la journée n’a pas été totalement exploité.

Concernant le plan pour mardi 28 juin 2016, le DAX pourrait rester dans les limites du plus haut et du plus bas de vendredi. Sous 9720, je poursuivrai l’application du plan en cherchant à shorter tout retracement à la hausse pour viser la cassure des plus bas.

P&l DAX

p&l fb twit

DAX 15M

15m dax fb twit

PLAN DAX pour la semaine du 27 juin au 1er juillet 2016

Dernière semaine du mois de juin avec pour l’instant un triple top en formation non validé avec des points hauts plus bas et une zone support 9300/9400 acheteuse qui tient pour l’instant et qu’il est donc cohérent de chercher à acheter. Les swing traders patienteront opportunément une semaine de plus avant de cliquer sur le mulot afin de disposer d’un signal plus clair.

Au cours de la semaine passée du 20 au 24 juin la zone des 10350/10450 a une nouvelle fois joué son rôle de résistance et le DAX a clôturé sous 9500 à un plus bas depuis mars dernier invalidant le doji avec une grosse toupie d’indécision avalant à la baisse la structure hebdomadaire précédente. La tendance hebdomadaire est clairement baissière.

Vendredi 24 juin le gap baissier de quasiment 1000 points a invalidé le biais haussier des jours précédents. Le Dax clôture en toupie d’indécision sous 9500 points. Mais la zone des 9420 est une zone support travaillée.

Plan pour la semaine du 27 juin au 1er juillet 2016

Je vais privilégier les shorts de points hauts en début de semaine pour viser la cassure des zones supports successives 9420/9380 puis 9300/9250 puis 9160/9080 et enfin la zone 9050/8950 voire des 8900/8700. La volatilité devrait encore être présente et il sera difficile de jouer les accélérations à la baisse.

A l’approche des 9160/8950 points je chercherai à acheter le DAX car il faut toujours penser achat tant que le mois de juin n’est pas terminé.

En résumé le scénario serait que le DAX aille faire un nouvel excès à la baisse dans la semaine avant de repasser acheteur.

Plan pour lundi 27 juin 2016

Possibilité d’un range lundi voire d’un mouvement correctif haussier avec l’objectif de chercher uniquement à shorter, notamment la zone des 9650/9750 bas de l’ancien range hebdomadaire .

Cela en considération du flux et des configurations du marché que j’observerai intraday.

PLAN HEBDO fb twit

Brexit « surprise » : Wild Wild Dax

Monstrueux. Quasiment 1000 points de gap baissier à l’ouverture future DAX ce vendredi 24 juin 2016 depuis la clôture de la veille. Malgré le battage médiatique, les déclarations fin-du-mondistes, les sondages tous les quarts d’heure annonçant la victoire du Bremain dans l’Union Européenne, les britanniques ont finalement voté pour le British exit « Brexit ». Quelle belle orchestration de la hausse pendant les quatre premiers jours… Mais ça… c’était avant le drame.

Mon plan hebdo publié avec le scenario 2 privilégié s’est révélé plutôt juste rétrospectivement mais je l’ai rapidement laissé de côté au vu des bougies journalières gapant à la hausse dès lundi 20 juin.

Après avoir passé une partie de la nuit à observer les fluctuations du GBPJPY et la hausse du GOLD au-dessus des 1350 j’ai assisté à l’ouverture DAX et à l’accélération sous 9200 : j’ai alors véritablement hésité à payer le niveau au vu du mensuel mais il était exclu de prendre une quelconque risque en trading aujourd’hui. Pourtant le signal à 09h15 était parfait.

J’ai donc uniquement tradé en micro-lot pour tester le marché et travailler certains aspects tactiques. L’achat de 10h20 s’est fait sous un niveau annuel 9674 tandis que je pensais qu’il irait chercher le bas de range hebdo 9730 ce qu’il a quasiment fait finalement à 16h00. Ce trade était mauvais. J’ai hésité à le couper sur signal short à 10h45 mais la perte potentielle en numéraire était négligeable.

Le short de 12h03 avait pris 50 points mais je suis sorti quasi-flat sur signal acheteur à 14h34.

Les achats de 12h09 et 12h16 n’ont pas fonctionné.

A 14h34 j’ai acheté le DAX sur signal. Le trade était correct. Avec une micro position latente j’ai hésité à solder le trade vers 9700 et suis finalement sorti sur stop win beaucoup plus bas sur retracement. Le short de 17h03 pris juste après le stop était tardif et je ne l’ai pas tenu, à tort.

Petit scalp à l’achat à 19h29, tactiquement correct, pour finir la journée dans le vert en numéraire.

Le plan DAX pour la semaine prochaine sera publié ce week-end avec vraisemblablement un biais short malgré l’approche de niveaux supports.

P&l DAX

p&l fb twit

DAX 15M

15m dax fb twit

Un DAX limpide mais un tactique défaillante

Les sirènes et rumeurs d’apocalypse liées à un éventuel BREXIT étaient partout omniprésentes cette semaine et j’aurais regretté de ne pas pouvoir suivre cette journée événement du référendum. Finalement le DAX était étonnamment lisible mais j’ai commis de trop nombreuses erreurs. Ecrire que je suis satisfait de ma prestation aujourd’hui serait éloigné de la réalité. Se planter sur cette journée est plutôt terriblement décevant.

A l’ouverture, le DAX a poursuivi sa fulgurante ascension hebdomadaire en gapant de plus de 90 points. Je me suis fait stopper sur le solde de mon short pris la veille à 21h08 : -63p. La position était résiduelle. Aucun problème.

A 08h24 je choisis d’acheter le DAX mais il fallait attendre un signal clair sous résistance. Mauvais trade. Je shorte ensuite sur signal pour sortir à proximité du support des 10 100. 09h12 nouvel achat mais erreur identique au trade de 08h24 : le dax était en range sous ses plus hauts. Il fallait attendre un signal. L’achat de 09h54 en bas de range était correct. Le short de 10h34 en haut de range stoppé en perte signalait au contraire la sortie de range par le haut.

Dès lors entre 10h00 et 13h00 j’ai accompagné le mouvement très impulsif avec des scalps relativement corrects. La journée était honorable.

Mais à partir de 13h00 la hausse était terminée tandis que j’ai voulu acheter par anticipation le mouvement correctif baissier notamment à 13h53-14h02-14h03.

L’achat GBPJPY était une erreur de manipulation. Je n’avais pas le graphe sous les yeux donc coupé.

Les shorts en scalps de 15h18 et 15h26 étaient tardifs mais auraient pris sans un stop loss trop serré. Cependant même en scalp il était trop tard et surtout risqué de shorter à l’approche du support.

L’achat de 15h59 était anticipé mais aurait tenu si je ne l’avais pas coupé au plus-bas impulsivement alors que mon stop était à 10125. Je l’ai coupé manuellement au meilleur point d’achat. Je passe sur un mauvais scalp acheteur à 16h04.

L’achat de 16h45 était conforme avec le contexte et les signaux. C’était un bon trade que j’ai tenu jusqu’à stabilisation du marché après clôture européenne. L’achat de 16h59 était ok en intra mais pas en scalping donc j’ai préféré couper en perte.

Enfin les achats de 19h19, 19h20, 20h11 était gagnants, sauf le timing d’achat à revoir mais conformes à la stratégie et j’ai placé un stop totalement inadapté correspondant au support d’un petit canal haussier de consolidation. Bilan : stoppé. Avant l’explosion à la hausse. Voila.

En résumé j’ai commis quelques erreurs stratégiques en début de séance mais surtout  des erreurs tactiques dans une journée très lisible qui pouvait être vraiment optimisée.

Plan pour vendredi 24 juin 2016. Les acheteurs sont présents depuis lundi. Le marché est haussier. En cas de BREMAIN y aura-t-il une prise de bénéfices immédiate ou au contraire une poursuite de la hausse ? Quelle raison y aurait il de repartir à la baisse ? Une prise de bénéfices ? Au contraire pourquoi pas un gap haussier au-dessus des 10 350 et une poursuite de la tendance haussière avant une correction ultérieure sous de nouveaux plus hauts ? Le DAX est de nouveau sous sa grosse résistance hebdomadaire donc les achats éventuels ne pourront être effectués qu’en scalping. Il sera préférable d’attendre la clôture demain soir pour définir une nouvelle stratégie pour la semaine à venir.

P&l DAX

p&l twit fb

DAX 15M

dax 15M fb twit

Point de salut sans pertes en trading avant le casino royal(e)

Cette séance DAX s’est avérée très intéressante.

J’avais un biais short correctif sur la journée conformément au plan publié hier et j’en ai tiré les conséquences à l’ouverture :

1°) A 08h00 puis à 09h23 j’ai commencé par couper sous 10 100 des achats perdants ouverts les 7 et 8 juin derniers. C’était la meilleure chose à faire aujourd’hui avant le référendum jeudi 23 juin et sous une résistance importante. Peu importe que le marché ait cassé ses plus hauts par la suite. Ces positions n’étaient pas de taille considérable et le portefeuille aurait pu subir une baisse du DAX jusqu’à 8000 points voire en-dessous pourquoi pas. Mais tenir ces positions perdantes était simplement inutile. Les petites pertes deviennent potentiellement de grosses pertes et le money management n’est donc plus respecté. Etre exposé à l’achat avait créé un biais m’empêchant d’acheter sur des niveaux de supports plus intéressants avec le refus de « moyenner à la baisse ».  Concrètement pourquoi tenir un trade perdant lorsqu’il est si simple de sortir et se repositionner plus tard sur des signaux. C’est le refus de perdre, c’est de l’égo. Je reviendrai dans un prochain article sur la nécessité et l’avantage de couper ses trades perdants rapidement. Le portefeuille est désormais nettoyé et sans risque. J’ai achevé ce que j’avais commencé le 10 juin dernier. Je ne tiendrai plus de positions perdantes en fin de journée sauf micro lots notamment sur le forex. Cette action peut sembler anecdotique mais représente probablement un nouveau cap franchi dans mon apprentissage.

2°) Par ailleurs entre 08h00 et 11h00 j’ai shorté le DAX en scalp. Mis à part le scalp coupé en perte de 09h40 la tactique était assez correcte. J’ai ainsi compensé totalement les pertes des trades des 7 et 8 juin coupés et avant 12h00, la journée était correctement positive.

3°) Parallèlement j’avais shorté le DAX en intra hier soir avant clôture et ce matin en laissant courir les trades avec stop loss au-dessus des plus hauts. Ces trades ont tous été gagnants dans la matinée sur le niveau des 10050 touché : pourtant je suis sorti en pertes au-dessus des 10 126 points notamment sur le short de 08h00 à 10099.85 ou celui de 09h21 à 10074.25. La raison est simple : je n’ai pas pris mes bénéfices sur un niveau de support. Et je n’ai pas « accepté » le retournement à la hausse après 12h45 qui était clairement validé. Il fallait couper dans un contexte de range/tendance de fond haussière. En conséquence, avec ces pertes sur les shorts intras, je suis repassé dans le rouge sur la journée malgré un bon timing initial.

4°) A partir de 13h00 j’ai uniquement scalpé le DAX à l’achat et j’ai tenu des intras jusqu’à 10150 points. Mon achat de 17h28 a été stoppé sur le mouvement baissier de 17h30. Merci le stop, j’avais oublié l’heure. J’ai retenté un petit achat à 17h37 mais suis sorti en l’absence de flux.

Les achats ont permis de repasser dans le vert sur la journée mais je suis finalement dans le rouge en intégrant les pertes des trades des 7 et 8 juin.

5°) Conclusion (des évidences…) :

  • Couper ses pertes
  • Mettre un stop loss systématiquement
  • Prendre ses bénéfices

Concernant le plan DAX pour jeudi 23 juin, il restera délicat et dangereux de trader en plein référendum BREXIT/BREMAIN. Sous 10150 le DAX peut corriger à la baisse dans son range hebdomadaire 9730/10150 et le sens de la sortie ne sera connu que vendredi matin 08h00 et confirmé à 22h00. La volatilité peut fausser les règles du jeu à tout instant comme à 17h30 ou 19h00 aujourd’hui. Que faire demain ? Ne pas trader sauf éventuellement en scalping et en micro lot mais avec des probabilités de réussir inférieures à l’habitude. A partir de maintenant c’est casino royal(e).

P&L DAX

p&l fb twit

DAX 15M

dax 15M fb twit

Pourquoi faut-il toujours privilégier la tendance de fond ?

J’avais un biais plutôt short sous les 10 000 points avec une grosse zone de résistance 10 000 / 10 050, tandis qu’il fallait rester acheteur aujourd’hui ….

En résumé j’anticipais une journée en range, mais pas le biais haussier de ce range avec les 10 000 qui ont cédé à 12h15 avant une poursuite de la hausse sans flux au-delà des 10 050 testé à deux reprises et enfin une belle impulsion haussière à partir de 19h55 au-dela des 10 100 jusque sous le niveau d’ouverture du lundi 6 juin dernier il y a deux semaines.

Dans ce contexte de range, l’achat de 09h03 était intéressant par rapport au risque pris. Mais les suivants et particulièrement celui de 10h32 qui n’a pas pris étaient inappropriés. Que fallait-il attendre d’un achat des 10 000 grosse résistance testée une première fois et ce contrairement à mon plan plan qui préconisait de shorter ce niveau???!!! Clairement un trade impulsif sans le signal nécessaire…

Mes shorts après 12h15 étaient des erreurs car j’aurais du voir que les 10 000 étaient devenus supports. Seuls les achats étaient à effectuer et dans ce contexte de hausse sans flux il fallait payer les supports plutôt que les accélérations. En particulier mes achats de 17h03 et 17h16 coupés en perte car pris tardivement avec une taille de position excessive.

En conclusion, ma stratégie aurait du rester acheteuse sur la journée. Ma tactique sur ce type de journée en range haussier mais majoritairement sans flux devrait être acquise. Mais elle suppose un ingrédient essentiel pour éviter des erreurs encore trop nombreuses en particulier celle de prendre des trades éloignés des supports : la patience.

Concernant le plan pour mercredi 22 juin 2016, la tendance haussière semblait l’emporter avec l’accélération au-dessus des 10 100 à 10 122 points. Je relève toutefois la clôture en V top et la hausse du DAX non suivie par les indices US. Je continue de tabler sur un range demain mercredi 22 et jeudi 23 puisque les résultats du Brexit/Bremain ne seront connus que dans la nuit du jeudi 23 au vendredi 24 vers 4 heures du matin. La hausse ne sera confirmée d’ici vendredi 24 juin que sur cassure à la hausse des 10150 haut du gros range hebdomadaire actuellement travaillé. Un short correctif pourrait être tenté demain. Mais pour rester cohérent avec le titre de cet article la tactique du mercredi 22 juin devra consister à chercher exclusivement des points d’achats sur retracement 10 000, 9930, 9865/9850 et enfin 9800/9720 si le flux du marché reste haussier mais avec une exposition très faible pour éviter d’être piégé par un mouvement volatile imprévu.

P&l DAX

p&l fb twit

DAX 15M

15M fb twit

DAX : pourquoi les acheteurs doivent rester prudents sous 10013 ?

Journée excellente ce lundi 20 juin avec un GAP haussier de plus de 160 points à l’ouverture : mes ordres limites acheteurs ont été exécutés au-dessus des 9936 points avec des prises de bénéfices entre +213 et +320 points. Je maintiens toutefois comme je l’écrivais qu’il était dangereux d’acheter sous 9730 vendredi 17 juin après 20h40 et de tenir ces achats perdants overweek compte tenu de l’incertitude à venir avec le référendum sur le BREXIT/BREMAIN. Le facteur « chance » n’est donc pas étranger à la performance journalière.

Par ailleurs j’ai effectué ce lundi  quatre bons achats en scalping à 10h56, 14h11, 16h55 et 17h08, dans un marché qui est resté en range tout la journée sous les 10 000 points.

Concernant le plan DAX pour mardi 21 juin 2016 je reste très prudent sur la stratégie acheteuse conformément à mon plan publié. Malgré le  GAP haussier du jour, le DAX a échoué (à 21H18) à franchir les 10 000 points zone de short potentielle pour les vendeurs. Si cette incapacité à franchir les 10 000 points perdure demain mardi 21 juin j’envisage la poursuite du range entre les 9730 points et 10000 points, voire même un biais baissier à confirmer pour la fin de semaine.

Je traderai donc demain ce range avec une exposition faible, considérant les facteurs de volatilité à venir à savoir l’approche du référendum d’une part et la publication d’indicateurs économiques en particulier le ZEW à 11 heures et un discours de Mario Draghi à 15 heures.

P&l DAX lundi 20 juin 2016

p&l fb twit

DAX 15M

15m dax fb twit